Une jeune femme utilise son ordinateur à la maison

LE NOUVEAU QUOTIDIEN EN LIGNE DES BELGES

LE NOUVEAU QUOTIDIEN EN LIGNE DES BELGES 768 578 DJM digital

Ces dernières semaines ont incontestablement influencé notre quotidien et nos comportements hors ligne. Mais la toile n’a bien sûr pas échappé aux changements liés à cette situation inédite. Petit à petit, nous prenons nos marques et adaptons nos manières de travailler, de consommer ou encore de communiquer.

Chez DJM, nous nous sommes penchés sur les requêtes en ligne des Belges depuis le début de la période de confinement. Quels sont les nouvelles priorités de nos concitoyens ? En quoi les bouleversements des dernières semaines se reflètent-ils dans nos recherches en ligne ?

Nouvelles tendances sur google

Le Covid-19 a débarqué dans notre vie de manière inopinée et nous a imposé une adaptation rapide et efficace. La promptitude et la soudaineté qui caractérisent cette situation exceptionnelle ont naturellement donné lieu à de nombreuses questions… auxquelles toutes et tous cherchent les réponses à travers leur outil de recherche favori.

Concrètement, quelles requêtes se sont hissées dans le top du mois ?

Pour rédiger cet article, nous avons jeté un œil aux statistiques fournies par Google Trends. Cet outil permet d’avoir un aperçu du volume de recherches, avec la possibilité de cibler les données en fonction du pays et de la langue.

s’informer

« Coronavirus conseils »

C’est sans surprise que la requête « coronavirus conseils » a enregistré une augmentation de 1800 % en Belgique ces 30 derniers jours. Les Belges se sont vite sentis concernés par ce virus et à sa propagation. Ils ont donc souhaité s’informer afin d’être mieux armés face à cette nouvelle maladie.  

« Confinement Belgique »

Toujours dans la même optique, la requête « confinement Belgique » a affiché une nette augmentation de 250 %, avec un pic de recherche lors des conférences de presse organisées par le Conseil national de sécurité.

« Comment coudre un masque »

La pénurie de masques dans les commerces a naturellement poussé les Belges à s’intéresser à la conception de masques « maison ». Ainsi, nous remarquons un volume de recherche record pour les termes liés à la fabrication de masque, notamment « tuto masque avec filtre », « fabrication de masque en tissu » ou encore « comment fabriquer un masque pour le corona ».

maintenir le contact

En cette période de confinement, le digital nous permet de maintenir le contact avec nos proches, amis et collègues. Les applications et plateformes de vidéoconférence, chat et collaboration en ligne ont bien sûr connu une hausse de recherche et de téléchargement.

« Bpost carte postale »

L’app mobile Mobile Postcard, développée par nos soins, permet à ses utilisateurs d’envoyer des cartes postales directement depuis leur smartphone. Depuis le début du confinement, la requête « bpost carte postale » a connu un volume de recherche record. Nous avons d’ailleurs dépassé le million de cartes envoyées depuis le début du confinement !

« Zoom »

Zoom permet de créer une salle de réunion virtuelle dans laquelle les collaborateurs peuvent interagir depuis leur ordinateur, leur tablette ou leur smartphone. L’explosion du télétravail a propulsé la plateforme de visioconférence sur les devants de la scène, avec une augmentation du volume de recherche de 180 %.

« Wazzou »

Wazzou est une plateforme permettant aux élèves d’exercer les notions apprises en classe. Les écoles ayant fermé leur porte, l’intérêt pour ce type d’outil numérique n’a fait que croître ces dernières semaines. En effet, la requête « wazzou » affiche une hausse de 350 %.

Se distraire

Nombreux sont ceux qui trouvent le temps long. Vous l’aurez certainement remarqué : les réseaux sociaux regorgent d’images et de vidéos destinées à amuser les utilisateurs qui se prêtent au jeu avec plaisir.

Les recherches sur Google reflètent elles aussi cette envie d’occuper ses journées.

« E shop »

Nous le savons désormais, le grand survivant de cette crise sanitaire est de loin le commerce en ligne. Les magasins physiques affichant portes closes, les consommateurs s’appuient sur le digital non seulement pour satisfaire leurs besoins primaires, mais également pour faire leurs emplettes dites « non-alimentaires ». De nombreux internautes tapent le nom de leur enseigne favorite accompagné de « e shop » afin de passer commande en ligne. Pour de nombreux commerçants, cette tendance grandissante représente un véritable challenge, mais surtout de nouvelles opportunités à saisir !

« Netflix »

Pour certains, la célèbre plateforme de diffusion de contenus est devenue leur meilleure amie du confinement. Netflix s’est frayé une place dans le top 20 des recherches les plus fréquentes effectuées par les Belges le mois dernier. Diverses séries de la plateforme ont particulièrement été prisées par les internautes, notamment « You » ou encore la « Casa de Papel ».

« Météo »

Les Belges ont exprimé un net intérêt pour la météo, ce terme décrochant la 5e place du classement du mois dernier. Avouons-le, le temps a été très clément avec nous depuis le début du confinement. Rares ont été les jours pluvieux. Nous avons d’ailleurs observé un pic de recherches pour les piscines gonflables depuis le début du mois d’avril. Quelques chanceux barbotent donc certainement dans leur jardin ces derniers jours !

« Recette pain »

La grande tendance du confinement : le pain fait maison ! Vous l’aurez remarqué, les internautes ne cessent de partager leurs fournées sur les réseaux. La farine se fait d’ailleurs rare dans les rayons des supermarchés. Cette nouvelle mode effraie certains boulangers qui organisent des services de livraison et engagent leur clientèle à soutenir leur commerce local.

Un avant… et un après

Un second souffle pour la planète ? De nouveaux modèles économiques et sociaux ?

Ce qui est sûr, c’est que le coronavirus a de grandes chances d’endosser le rôle d’accélérateur d’un monde plus digital. Education en ligne, télétravail, e-commerce… Les mesures de confinement nous ont poussé à revoir nos méthodes de communication, de vente et de rapport à la clientèle.

Nous l’avons tous compris : le digital nous unit et nous réserve de nombreuses opportunités. Le prochain challenge ? Se préparer à la reprise, ne plus refaire les mêmes erreurs et, surtout, tirer le meilleur des outils à notre disposition.