L’intelligence artificielle au service de la personnalisation offline

L’intelligence artificielle au service de la personnalisation offline 768 578 DJM digital

Une approche toujours plus disruptive du marketing

La plupart des dirigeants d’entreprises et responsables marketing ont conscience que l’intelligence artificielle est omniprésente dans nos vies. De plus, beaucoup s’accordent à dire que l’IA peut être extrêmement efficace lorsqu’il s’agit de personnaliser la communication en ligne de leur société.  

En effet, l’intelligence artificielle permet aux marketers d’optimiser leurs campagnes publicitaires afin de toucher le bon client, au bon moment et avec un message adapté aux préférences de celui-ci, et ce grâce au smart data

Cependant, peu de dirigeants se rendent réellement compte de la multitude des possibilités qu’offre l’intelligence artificielle ! Bien qu’elle ait déjà révolutionné le secteur du marketing digital, elle est encore très peu exploitée en ce qui concerne les canaux « traditionnels ». Et pourtant, l’IA pourrait bien bouleverser notre manière de communiquer hors ligne !  

Comment l’IA peut-elle améliorer votre communication offline ?

Le parcours d’achat d’un client doit comprendre tous les points de contact de ce client avec votre marque. Cela inclut dès lors les canaux digitaux, mais pas uniquement ! Le marketing offline reste important si l’on veut rester en contact permanent avec les clients et prospects (et d’autant plus si votre cible n’est pas ou peu connectée).  

Mais « offline » n’est pas synonyme de « figé » ! Utiliser le machine learning pour personnaliser le contenu de vos supports non digitaux vous permettra donc de gagner un avantage concurrentiel certain.  

Par exemple, l’entreprise Blancheporte l’a bien compris ! Cette enseigne a décidé de personnaliser ses catalogues papiers grâce à un algorithme qui détermine, par exemple, quels produits spécifiques il est intéressant de recommander à chaque cliente.  

Ces catalogues comprennent ainsi plusieurs pages entièrement personnalisées, y compris la page de couverture sur laquelle figure le nom de la cliente. Ensuite, la découverte continue avec des pages où sont présentés des articles qui vont potentiellement lui plaire, et même du contenu éditorial tel que l’horoscope de cette cliente ! 

Le but ici est d’amener les clientes à se rendre sur le site web de la marque. Par exemple, elles peuvent répondre à un quizz et ensuite obtenir les résultats en ligne. Blancheporte leur propose alors des inspirations de looks correspondant au style de chacune.  

Et ce n’est pas tout ! L’expérience qu’offre l’enseigne à ses clientes est complétée par des QR codes, ce qui permet aux lectrices de retrouver leurs produits préférés instantanément sur leur smartphone. Et pour ne rien gâcher, cela va ensuite contribuer à la collecte de données qui donnera lieu à l’attribution des conversions, afin de suivre et mesurer l’efficacité de ce projet de personnalisation des catalogues. 

Au total, Blancheporte a généré 1,6 million de recommandations de produits spécifiques, ce qui a permis d’envoyer un catalogue personnalisé à 50.000 clientes différentes. Ces recommandations ont été définies grâce à l’historique des données collectées durant plusieurs mois. L’analyse consistera à comparer le comportement de ces clientes avec un échantillon du même nombre de clientes ayant reçu un catalogue « classique ».  

L’intelligence artificielle permet d’humaniser la relation avec le client

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’IA peut effectivement être au service de la personnalisation et ainsi humaniser le contact avec les clients et les prospects, en leur donnant un sentiment de proximité: on s’adresse à chaque client individuellement avec un contenu personnalisé.   

La relation client devient ainsi adaptative. L’entreprise devient le « personal shopper» de chacun de ses clients et cela contribue à créer des liens étroits avec ces derniers.  

Nous avons aujourd’hui la chance de disposer d’un maximum de données. Nous les employons déjà dans le but d’optimiser la communication digitale, mais pourquoi ne pas également exploiter ces données pour la communication sur les supports traditionnels ?  

Améliorer l’expérience utilisateur ne devrait plus se limiter à la navigation en ligne. Montrer à vos clients que vous connaissez leurs besoins, c’est aussi possible offline ! Cette stratégie apportera une continuité et des synergies avec votre communication online. Misez donc sur une stratégie omnicanale, et assurez-vous de cette manière que chaque point de contact qu’a client avec votre marque soit en cohérence avec les autres.